Comment réussir l’accord champagne et chocolat ?

champagne

Publié le : 23 novembre 20225 mins de lecture

L’association entre dessert chocolaté et champagne peut s’avérer très réussie. À l’occasion d’un anniversaire, une cérémonie ou pour les fêtes de fin d’année, c’est une association très gourmande. Mais pour cela, il est indispensable de respecter certaines règles. Zoom sur tous les conseils pour faire le bon choix.

Opter pour une boisson de qualité

Avant toute chose, il convient de choisir un champagne de qualité. Sur le site internet champmarket.com, retrouvez une sélection de boissons qui feront l’alliance parfaite avec vos desserts chocolatées.

Pour choisir un champagne de qualité, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de critères. Tout d’abord, il est indispensable de vous assurer de la provenance de votre vin. Pour cela, veillez à ce qu’il porte bien l’inscription AOP qui signifie « Appellation d’origine contrôlée ». De cette façon, vous avez la garantie que votre vin provient bel et bien de la région champenoise. Par ailleurs, les vins effervescents champenois sont issus de différents cépages. Il peut s’agir de pinot noir, de chardonnay ou encore de pinot meunier. C’est cet assemblage de cépages unique qui permet de constituer un champagne d’excellence. Enfin, la qualité des bulles a toute son importance. Elles permettent d’éveiller les papilles aux goûts subtils de votre boisson.

Bien choisir le dessert

Pour réussir l’association entre un dessert chocolaté et un champagne, il faut choisir le bon dessert ! Pour cela, une multitude de choix s’offre à vous. D’ailleurs, il ne s’agit pas nécessairement d’un dessert cacaoté. Cela peut simplement être une simple dégustation. En accompagnement de votre champagne, vous pouvez opter pour un classique gâteau au chocolat, une tarte, un cœur coulant…

La pâtisserie française offre un nombre de choix illimité en ce qui concerne les desserts chocolatés. Si vous appréciez les légères notes de café, l’opéra est fait pour vous. Créé par Lenôtre dans les années 1960, ce dessert illustre bien le raffinement à la française. Si vous appréciez le croustillant praliné, optez pour un trianon. Ce dessert offre une expérience inoubliable pour les amateurs de cacao. Pour un petit encas sucré, vous pouvez également choisir de servir des macarons chocolatés.

Oser les associations audacieuses

Envie d’un repas raffiné ? Le sucré-salé a le vent en poupe ! Et si vous osiez l’association entre cacao et mets salés ? De plus en plus de chefs étoilés intègrent le cacao dans leurs plats, pour un résultat aussi surprenant que délicieux. Pour un dîner haut en couleurs, vous pouvez cuisiner des joues de veau braisées, servies avec une sauce au cacao. En accompagnement, optez pour un Ruinart pour un accord mets et vins réussi.

Pour réaliser ces plats, il est primordial d’opter pour une poudre de cacao de qualité supérieure. Pour un résultat harmonieux, il est impératif de bien respecter le dosage. Respectez bien les recettes que vous choisissez de réaliser. La sauce au cacao est idéale pour accompagner de nombreuses viandes : magret de canard, filet mignon de porc, côte de bœuf… Laissez parler votre imagination, vous pourriez être surpris du résultat ! Si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez peut-être goûter un de ces plats au restaurant. Faire confiance à un chef talentueux vous permettra de vous initier aux plaisirs du cacao en cuisine, et pas seulement en pâtisserie !

Trouver le bon équilibre

Si l’association entre champagne et cacao est si risquée, c’est qu’il peut être difficile de trouver le bon équilibre entre les deux ! L’acidité du champagne d’une part, et l’amertume du cacao d’autre part peut se révéler désastreuse dans certains cas. Pour cela, il est indispensable de rechercher le bon équilibre avant de tenter une telle association. Ne vous précipitez pas dans le choix de votre boisson ou de votre dessert. Si c’est le cas, vous risquez malheureusement d’être déçu ou de décevoir vos convives.

Si vous optez pour un dessert avec une forte teneur en cacao, alors il faut choisir un champagne sucré pour atténuer l’amertume. Au contraire, un dessert très sucré se marie idéalement avec un vin demi-sec ou sec. Ce type de vins a une teneur en sucre réduite. Ainsi, plus la teneur en cacao est forte, plus il faut opter pour un vin moelleux. Au contraire, plus celle-ci est faible, plus vous pouvez vous orienter vers un vin sec ou demi-sec. Dans tous les cas, il est nécessaire d’adapter cet équilibre en fonction de la sensibilité de votre palais. Certaines personnes ne supportent pas l’amertume, tandis que d’autres n’apprécient pas le sucre.


Plan du site