La cuisine éthiopienne typique : 10 plats incontournables

Publié le : 01 février 202311 mins de lecture

Voulez-vous faire une introduction complète à la nourriture éthiopienne typique en seulement dix de ses plats ? Eh bien, vous êtes au bon endroit. Découvrez une sélection minutieuse des plats les plus représentatifs, les plus variés et les plus exquis de la cuisine éthiopienne. On vous parlera de la populaire « injera », ce pain mince et allongé qui est toujours présent dans les tables typiques de l’Éthiopie. On vous parlera également de l’influence de la religion sur la nourriture éthiopienne et des raisons pour lesquelles le café éthiopien est considéré comme l’un des meilleurs au monde. Allons-y !

Les plats typiques éthiopiens : une introduction à la gastronomie éthiopienne

Si vous voulez connaître la nourriture éthiopienne typique, l’une des cuisines les plus originales au monde, la première chose que vous devez savoir est que vous rencontrerez constamment des plats mijotés placés sur un injera (qui, comme on vous l’a dit, est le pain mince et allongé utilisé à chaque table éthiopienne authentique). Ainsi, on vous servira des légumes ou de la viande, mais hachée et mijotée. Ces ragoûts utilisent une variété d’épices qui font de la cuisine éthiopienne une explosion de saveurs diverses et délicieuses. L’une des épices les plus utilisées est le berbère, un mélange d’épices piquantes et de piments. L’inter Kibbeh est un délicieux beurre aromatisé à l’ail, aux épices et à l’oignon.

D’autre part, il est important de savoir que la religion, comme dans la plupart des pays de tradition islamique, a une grande influence sur l’alimentation, et qu’en Éthiopie, il est interdit de manger du porc. En effet, c’est un pays qui professe à la fois l’islam et les croyances de l’Église orthodoxe éthiopienne. Enfin, n’oubliez pas que le café éthiopien est l’un des meilleurs au monde. Ce haricot grillé fait partie de l’identité culturelle de l’Éthiopie. En le préparant et en le buvant, les Éthiopiens réactivent une pratique traditionnelle qui constitue un élément central de leur culture.

1. Injera

Si l’on veut comprendre ce qu’est un injera sans le connaître, on pourrait dire que c’est un pain semblable à une crêpe ou à une tortilla. L’une des caractéristiques particulières de ce pain plat très fin est la farine avec laquelle il est fabriqué. C’est de la farine de teff fermentée. Il s’agit d’une plante comestible ressemblant à une céréale, originaire d’Éthiopie. La façon dont elle est cuite est également une particularité de l’injera. La farine de teff fermentée est cuite sur une plaque de céramique ronde traditionnelle de cette partie de l’Afrique. L’injera est plus typique si elle est faite sur cette plaque et maintenue chaude sur du bois brûlant. Rappelez-vous que les différents ragoûts éthiopiens sont mis sur ce pain.

On commence cette sélection de plats éthiopiens typiques par l’un des préférés : le watt. On parle d’un délicieux ragoût de viande hachée épicée. La viande est cuite avec des légumes, de l’oignon, du paprika, des clous de girofle et du piment. Si vous osez l’essayer, assurez-vous qu’il est servi avec des œufs et des sauces épicées. Il ne s’agit pas seulement d’une façon traditionnelle de manger du ragoût, mais les sauces aux œufs et aux épices accompagnent très bien cette viande. Le bœuf et le poulet sont les viandes les plus couramment utilisées pour préparer ce ragoût, bien que l’on puisse également trouver du watt de chèvre et même du poisson. Servez le ragoût sur un morceau d’injera et mangez-le à la main.

3. Kifto

Vous aimez le tartare ? Vous aimerez sûrement le Kifto, un tartare de viande marinée servi chaud. Les viandes utilisées peuvent être du bœuf, de la viande bovine ou du veau. Cette dernière viande est la plus populaire lors de la commande de kifto. Maintenant, la marinade du plat est généralement faite avec du Mitmita, une épice largement utilisée en Éthiopie. Qu’est-ce que tu auras sur la table ? Un plat épicé qui est servi avec de l’Ayib, un fromage local à pâte molle. En plus de la viande et du fromage, vous avez du gomen : des légumes à feuilles cuits, notamment des blettes et du chou frisé assaisonnés à l’ail. C’est vraiment délicieux ! Dans les villes, vous mangez ce plan avec la traditionnelle injera, mais si vous êtes en zone rurale, essayez-le avec du kocho, un pain plus épais fabriqué avec de la farine de bananier.

4. Les tibses

La cuisine éthiopienne est une avalanche de saveurs délicieuses qui font bondir le palais. On vous a déjà parlé des ragoûts éthiopiens, on va maintenant vous parler de ses plats sautés. Et est que les tibses un plat où les protagonistes sont de la viande sautée et un peu de salade. Ce qui frappe le plus les touristes, c’est le récipient dans lequel le tibs est servi. C’est un plat traditionnel qui est chaud pour préserver la température de la viande. Ce plat est si ancien et typique de cette culture qu’il est décrit depuis le XVIIe siècle dans les chroniques de voyage européennes. Aujourd’hui, comme il y a quatre siècles, le tibs est servi à ceux qui veulent montrer du respect ou un traitement spécial.

5. Goulasch de poisson

Mais le goulasch n’est-il pas hongrois ? Oui, c’est vrai. Mais le goulasch de poisson est un plat typiquement éthiopien. Le poisson utilisé est blanc et petit. Il est assaisonné d’oignons et de tomates. Il s’agit de poisson frit accompagné de sauce. Vous sentirez le goût du sel, de l’ail, du chili et du curcuma. L’épice la plus utilisée dans cette recette est le berbère, un mélange de différentes épices : clous de girofle, gingembre, piment, rue, poivre, coriandre. Vous pouvez donc imaginer l’explosion de saveurs que votre bouche va subir.

6. Shiro

On continue avec cette sélection de plats typiquement éthiopiens, et c’est au tour du shiro, le plat végétarien par excellence de l’Éthiopie. Il s’agit également d’un ragoût, mais à la place de la viande, il contient des céréales et des épices. Les pois chiches sont la protéine la plus utilisée pour réaliser ce plat. Ce délicieux ragoût contient la quantité parfaite de gingembre moulu. Bien sûr, l’oignon et l’ail sont également utilisés pour préparer le shiro. Comment manger ce plat ? Il y a deux manières courantes. La première est sur une injera plate et à la main. La deuxième façon est sur de l’injera râpé et à la cuillère. Ce plat est généralement servi pendant le carême et le ramadan.

7. Tella

On ne peut pas aller plus loin dans cette rubrique sans inclure une boisson d’origine éthiopienne. Et on a choisi le plus populaire et le plus savoureux : le découpage. Il s’agit d’une boisson fabriquée à partir de céréales de la région. Les céréales les plus utilisées sont le sorgho et le teff. Cette dernière est la même que celle utilisée pour fabriquer la farine du pain éthiopien. Dans certaines régions du pays, le maïs, le blé ou l’orge sont également utilisés pour fabriquer cette boisson frappante. Après le séchage, le grain est broyé et fermenté avec des feuilles d’un arbuste africain appelé « nerprun à feuilles vives ». La quantité d’alcool est vraiment faible, pour un palais occidental : elle n’est que de deux à trois pour cent en volume. Vous y trouverez une boisson entièrement fabriquée en Afrique, pleine de tradition et d’une délicieuse saveur fumée.

8. Yemarina Yewotet Dabo

La nourriture éthiopienne est connue pour avoir un large éventail de pains délicieux et variés. Dans la huitième sélection, on vous propose le Yemarina Yewotet Dabo, un exquis pain au miel d’Éthiopie. Ce liquide est produit en abondance dans ce pays africain, à tel point que l’Éthiopie est le dixième producteur de miel au monde et le premier en Afrique. C’est pourquoi il est traditionnellement utilisé dans la fabrication de ce pain. À la surprise des visiteurs du pays, dans ce pain non seulement on ressent la forte saveur du miel, mais aussi on fait partie de son explosion d’ingrédients d’épices comme la cannelle, les clous de girofle, le gingembre et la coriandre. Vous trouverez un grand pain rond ou en forme de tresse. Traditionnellement servi avec du beurre et plus de miel : délicieux !

9. Tej

Puisqu’on parle de miel et qu’on a évoqué les boissons alcoolisées, place au tej, l’une des boissons les plus populaires en Éthiopie. Le Tej est une boisson alcoolisée à base de miel. Cet hydromel est aromatisé avec des brindilles et des feuilles de gesho, la brousse africaine dont on vous a parlé. Il s’agit d’une boisson unique, qui ne peut être dégustée que fraîche en Éthiopie. Dans ses miels se trouve toute la terre africaine du gesho et le fruit de ses abeilles. On pense que cette boisson donne beaucoup de force à ceux qui la boivent en quantité suffisante. Cette boisson est peu alcoolisée, bien qu’il existe une version appelée berz qui contient encore moins d’alcool et qui est vieillie beaucoup moins longtemps.

10. Café

On termine cette sélection de plats typiquement éthiopiens avec le café de cette région, qui, comme on vous l’a dit, se positionne comme l’un des meilleurs au monde. Cette boisson fait partie de la culture éthiopienne, non seulement parce qu’elle habite ses habitudes alimentaires, mais aussi ses mythes. On raconte qu’un berger de la région a vu que ses chèvres avaient plus d’énergie en mangeant ce fruit. Il a demandé à certains moines de la région de préparer des concoctions avec le fruit. Cette boisson donnait beaucoup d’énergie mais son goût était très mauvais, alors ils l’ont jetée dans le feu. En sentant la délicieuse odeur du grain grillé, les Éthiopiens avaient découvert une nouvelle boisson.

Voilà pour la sélection de nourriture éthiopienne typique. On espère que vous avez eu une envie de cuisine éthiopienne, que ce soit lors d’un de vos voyages ou dans un restaurant éthiopien traditionnel. On veut que vous disiez pourquoi vous vous intéressez à la nourriture éthiopienne dans la section des commentaires ci-dessous. Vous connaissez l’Éthiopie ? Prévoyez-vous d’y voyager ? Voulez-vous ajouter un plat à cette sélection ?

Plan du site